SNUDI-FO 02

Le SNUDI-FO appelle à la grève le 17 septembre

Rythmes scolaires : La ministre ne veut rien entendre
jeudi 3 septembre 2015 par SNUDI-FO

Jeudi 17 septembre, les syndicats du 2nd degré
SNETAA-FO, SNES-FSU, SN-FOLC, SNEP-FSU, la CGT Educ’action, SNALC, SUD Education, SUNDEP, SNCL, SIAES-FAEN, CNGA et AD-CGC
appellent à la grève pour l’abrogation de la réforme du collège.

Abrogation de la réforme des rythmes scolaires, abandon des PEDT et du projet de circulaire SEGPA
Contre la régionalisation de l’Education nationale et le transfert de compétences aux collectivités

Après deux ans de mise en œuvre, le constat est accablant : confusion entre le scolaire et le périscolaire, intrusion de plus en plus insupportable des municipalités dans le fonctionnement quotidien de l’école et dans le contenu des enseignements, remise en cause des droits statutaires. Sans oublier le manque de postes, de remplaçants, d’AVS pour les enfants handicapés, d’EVS pour les directeurs…

Dans le 1er degré, la réforme des rythmes scolaires et les PEDT sont le pendant de la réforme du collège. Toutes deux sont néfastes tant pour les personnels que pour les élèves.

Toutes ces réformes découlent de la loi de Refondation de l’école et de la réforme territoriale qui remet en cause toute l’architecture de l’Education nationale (rectorats, inspections académiques-DSDEN ...) et donc le statut des enseignants, à commencer par celui des professeurs des écoles.

Avec les PEDT, la ministre veut franchir un nouveau pas

Aujourd‘hui, la ministre veut faire de l’année 2015-2016 celle de la mise en œuvre effective des PEDT, des « chartes d’engagement réciproque » pour « dépasser la segmentation qui n’a plus lieu d’être entre temps scolaire, périscolaire et extrascolaire ».

Aujourd‘hui, la ministre veut faire un pas supplémentaire vers la mise sous tutelle de l’Education nationale « au moment (…) où les PEDT deviennent un instrument de travail avec les collectivités territoriales » (discours de rentrée du 24 août 2015). Déjà à Paris, le DASEN et la mairie ont adressé le 27 juillet une note aux écoles « proposant » l’organisation de 2 heures de concertation le jour de la prérentrée entre enseignants et personnels municipaux.

Aujourd‘hui, la ministre voudrait imposer la réforme du collège malgré le rejet des enseignants des collèges et des lycées massivement en grève le 19 mai à l‘appel de FO, du SNES, du SNEP, de la CGT, de SUD et du SNALC…

La situation n’a jamais été aussi grave pour les personnels : salaires bloqués depuis 5 ans, conditions de travail de plus en plus dégradées...

Les enseignants du 2nd degré ne veulent pas de la réforme du collège,
les PE ne veulent pas de la réforme des rythmes scolaires
ils veulent garder leurs garanties statutaires !


Le SNUDI-FO appelle à la grève le 17 septembre
aux côtés des professeurs du 2nd degré

pour bloquer le démantèlement de l’école publique et de nos statuts.
  • Le SNUDI-FO appelle les personnels à se réunir partout pour préparer la grève du 17 septembre et à discuter des suites si la ministre ne répond pas aux revendications ;
  • Il invite le SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education à discuter d’un appel commun à cette grève  ;
  • Il invite les syndicats départementaux à prendre toutes les initiatives pour la réussite du 17 septembre  : réunions intersyndicales pour appeler en commun à la grève, organiser des réunions de collègues...

Montreuil, le 3 septembre 2015


titre documents joints

Communiqué SNUDI FO du 3 septembre 2015

3 septembre 2015
info document : PDF
392.7 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP