SNUDI-FO 02
L’instituteur laïque de l’Aisne n°125

Edito

vendredi 18 décembre 2015

En ces temps troublés par des attaques barbares, des actes ignobles, il convient de ne pas céder sur les valeurs républicaines de liberté, égalité, fraternité et laïcité et ce, à tous les niveaux.

Quelques exemples dans l’Éducation Nationale :

  • Liberté : conserver sa liberté de pratiques pédagogiques, d’exercer ses missions sans avoir à subir de pressions des supérieurs hiérarchiques ou subir l’ingérence des élus locaux dans les écoles ;
  • Egalité : exiger que le même taux de promotion à la hors-classe soit appliqué pour que tous les enseignants aient les mêmes chances de terminer leur carrière à l’indice 783, exiger que l’ISAE soit alignée sur l’ISOE… ;
  • Fraternité : les réformes en cours, la régionalisation et la création d’Agences Régionales de l’Education remettent en question la République, une et indivisible, et les principes de solidarité et de fraternité ;
  • Laïcité : mettre tout en œuvre pour que le principe de laïcité et de neutralité soit garanti, y compris lors du déroulement des activités périscolaires découlant de la réforme des rythmes scolaires.

Alors que les dirigeants politiques encensent les services publics et leurs agents pour leur réactivité lors des attentats, ces mêmes services publics sont pourtant les cibles de nombreuses attaques.

Les annonces, projets de loi ou amendements formulés par les différents ministres en sont pourtant la preuve :

  • Ne parlait-on pas, il y a peu, de payer les fonctionnaires au mérite ?
  • N’envisage-t-on pas de ralentir l’avancement des fonctionnaires en supprimant les durées minimales pour changer d’échelon ?
  • Ne se prononce-t-on pas à travers le PPCR (Parcours Professionnels Carrières Rémunérations) pour le gel prolongé annoncé du point d’indice ?
  • N’essaie-t-on pas, par la réforme territoriale, de créer un nouveau statut de l’enseignant à la mobilité forcée ? C’est la destruction générale annoncée de la Fonction Publique, de l’Éducation Nationale.

Nous ne cèderons sur aucune des valeurs républicaines et pour cela, le SNUDI-FO gardera le cap dans ses revendications, continuera à défendre le statut des enseignants et s’obstinera dans sa demande d’abandon de la réforme des rythmes scolaires.


titre documents joints

Bulletin n°125

18 décembre 2015
info document : PDF
3 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP