SNUDI-FO 02

Compte rendu de la CAPD du 15 septembre 2016

vendredi 16 septembre 2016

La CAPD de rentrée s’est tenue jeudi 15 septembre 2016.
Retrouvez en document joint la déclaration liminaire du SNUDI-FO 02.

Pauline DECLERCK et Roseline ALVAREZ représentaient le SNUDI-FO 02.

Compte rendu de la CAPD du 15 septembre 2016

Le SNUDI-FO était représenté par Roseline Alvarez et Pauline Declerck.

Monsieur Stanek, ancien DASEN, ayant obtenu sa mutation pour le département de l’Hérault, et le futur DASEN n’étant pas encore en poste dans l’Aisne, la CAPD est présidée par Monsieur Robin, secrétaire général de la DSDEN.

 

  • Ajustements du mouvement

La liste des enseignants affectés à titre provisoire est communiquée aux représentants du personnel.

  • Inéats-Exéats

8 inéats et 10 exéats ont été acceptés par le DASEN.

  • Cette année encore, le nombre d’exéats accordé est extrêmement faible et des collègues vont de nouveau se retrouver dans des situations très délicates, éloignés de leur conjoint ou de leur famille.
  • Le SNUDI-FO 02 demande de nouveau que tous les exéats soient acceptés.

 

  • Mesures de sécurité renforcées dans les établissements scolaires

Le Secrétaire Général note les inquiétudes des personnels dans ce contexte particulier et indique que la hiérarchie n’est pas dans une logique d’injonction, mais de conseil dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de sécurité renforcées.

Le Secrétaire Général remercie les personnels qui ont fourni leur numéro de téléphone portable personnel et note la possibilité de fourniture de téléphones portables professionnels.

  • Le SNUDI-FO 02 dénonce le fait que les directeurs soient de nouveau en première ligne et placés dans une situation de chefs d’établissement, et rappelle qu’aucun directeur ne peut être contraint de communiquer son numéro de portable personnel.
  • Le SNUDI-FO 02 alerte l’administration des dangers de la consigne ministérielle qui invite les directeurs d’école à solliciter des parents d’élèves qui « souhaiteraient aider pour la sensibilisation et la mise en œuvre des règles définies pour assurer la sécurité des entrées et des sorties des élèves ».Le caractère tout à fait « amateur » d’une telle consigne pose nombre de problèmes : Qui sélectionne les parents volontaires ? Sur quels critères ? Qui porterait la responsabilité du choix de tel ou tel parent en cas d’incidents ? Qui assumerait la responsabilité pénale en cas d’accidents ? Qui définirait les missions et tâches des volontaires ? Qui vérifierait que les volontaires exécutent convenablement leurs taches ?...
  • Pour le SNUDI-FO 02, c’est à l’Etat via les services adéquats d’assurer la sécurité des citoyens face aux menaces criminelles, et non aux enseignants et aux parents d’élèves.

 

  • Décharges des directeurs des écoles de 2 et 3 classes

L’année dernière, certains directeurs d’écoles de 2 et 3 classes n’ont pas eu l’intégralité des 10 jours de décharge pourtant prévus par la règlementation.

  • Pour le SNUDI-FO 02, cela n’est pas acceptable.
  • Le SNUDI-FO 02 demande que des mesures soient prises pour que la règlementation soit respectée et que les jours de décharge soient programmés à l’avance pour que les directeurs puissent planifier leur travail.

 

  • Questions diverses

Contractuels : 11 contractuels sont déjà recrutés dans le département.

Le Secrétaire Général rappelle que le recours à la liste complémentaire du CRPE ne peut se faire qu’en cas de démission d’un lauréat.

M1 : Dans le cadre d’un dispositif expérimental, 15 étudiants M1 en alternance viennent d’être recrutés. Ils ont été affectés dans des écoles de 2 à 3 classes, afin de décharger les directeurs lors des temps de stage en responsabilité. Les directeurs, volontaires, seront tuteurs et percevront une indemnité pour cette mission.

Évaluations CE2 : Avant son départ, le DASEN a refusé la possibilité de faire imprimer les livrets d’évaluation CE2 aux écoles qui en faisaient la demande. La question sera de nouveau posée au futur DASEN lorsqu’il aura pris ses fonctions.

  • Le SNUDI-FO 02 rappelle que, si une évaluation diagnostique est obligatoire en début de CE2, les modalités de passation restent libres. Aucune remontée de résultats ne peut être exigée, mais les résultats doivent être tenus à disposition de l’IEN à l’école.

titre documents joints

Déclaration liminaire

16 septembre 2016
info document : PDF
121 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP