SNUDI-FO 02

Compte rendu de la CAPD du 8 novembre 2016 et déclaration liminaire du SNUDI-FO 02

vendredi 18 novembre 2016

Une CAPD s’est tenue le mardi 8 novembre 2016. Plusieurs thèmes ont été abordés.
Vous trouverez en document joint, la déclaration liminaire du SNUDI-FO 02.

Le SNUDI-FO était représenté par Roseline Alvarez et Angélique Gérardot.

Compte rendu de la CAPD du 8 novembre 2016

Monsieur Geneviève, DASEN, s’excuse de ne pouvoir rester jusqu’à la fin de la CAPD en raison d’un rendez-vous. Madame Benomar, IEN-A, présidera la CAPD suite à son départ.

Le DASEN indique que la formation continue constitue un levier essentiel de l’évolution des pratiques pédagogiques, ce qui explique pourquoi les 30 postes créés dans le département ont été dévolus au remplacement. Le DASEN se dit très favorable aux formations d’initiative locale, qui méritent d’être améliorées. 

 

Ses priorités en ce qui concerne la formation sont les suivantes :

- Assurer les formations statutaires.

- Répondre à des besoins plus spécifiques dans le département de l’Aisne.

- Augmenter le volume de formation CAFIPEMF.

 

  • Magistère

L’IEN-A précise que Magistère ne concerne pas uniquement la formation à distance puisqu’il inclut de la formation en présentiel.

  • Le SNUDI-FO précise qu’en fonction des compétences des uns et des autres en TICE, le parcours choisi sur Magistère peut s’avérer bien plus long que les neuf heures prévues dans le module. De plus, le processus d’auto évaluation peut fragiliser certains enseignants. Enfin, l’absence de confidentialité lors des connexions internet pose problème.
  • Le SNUDI-FO rappelle qu’une consultation du CHSCTD est obligatoire, conformément à l’article 57 du décret 82-453 modifié. Il est du rôle de ce comité d’émettre un avis sur les conséquences de l’utilisation de nouvelles technologies.
  • Le SNUDI FO rappelle que le recours à Magistère ne revêt aucun caractère obligatoire.

 

  • Présentation du Plan de Formation

L’administration présente un diaporama recensant toutes les formations proposées aux niveaux académique, départemental et par circonscription. Les modalités existantes sont d’abord déclinées, puis les offres dans le département. Comme l’année dernière, le nombre de bénéficiaires pour chaque formation est complètement saugrenu puisqu’il s’agit en réalité de « bénéficiaires potentiels ».

  • Le SNUDI FO regrette que, cette année encore, ces formations ne soient ouvertes qu’à un public désigné. En effet, les 53 formations proposées s’adressent uniquement aux nouveaux directeurs d’école, aux formateurs, aux directeurs d’école d’application et aux enseignants en REP +. Le SNUDI FO réclame une vraie politique de formation ouverte à tous les enseignants.

 

  • Frais d’hébergement des stagiaires CAPA-SH

Concernant les problèmes de frais d’hébergement à avancer pour les stagiaires CAPASH à Suresnes, Mme Elie annonce que la convention entre le département de l’Aisne et l’INCA de Suresnes a été dénoncée. M. Bouvet ajoute qu’une attention particulière sera portée aux personnes concernées afin de leur offrir un remboursement le plus rapide possible (donc probablement en janvier !).

 

  • Démissions de fonctionnaires stagiaires et liste complémentaire

Suite à la demande du SNUDI-FO, l’IEN-A annonce que 6 démissions de fonctionnaires stagiaires et 2 démissions de M1 ont eu lieu depuis le début de l’année scolaire. Elle souligne « un manque » dans la formation initiale actuelle. Il y a eu recours à la liste complémentaire (4 personnes dans l’Aisne). À l’heure actuelle, il n’y a aucune classe sans enseignant dans le département (« grâce » à l’emploi de contractuels).

  • Le SNUDI FO demande que les DASEN puissent recourir à la liste complémentaire pour faire face aux besoins et ainsi cesser l’embauche des contractuels en lieu et place de fonctionnaires stagiaires.

 

  • Postes à profil

M. Bouvet, Secrétaire Général, apporte quelques précisions sur les derniers recrutements sur profil en début d’année scolaire :

- 1 CPC a été recruté à Soissons (1 candidate – avis favorable de la commission).

- ½ Formateur REP+ a été recruté à Saint Quentin (1 candidate – avis favorable de la commission).

- Pas de recrutement pour les postes Ulis collège à Château-Thierry et Ulis Lycée à La Ferté Milon (1 candidate – avis défavorable de la commission).


titre documents joints

Déclaration liminaire

18 novembre 2016
info document : PDF
102.7 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP