SNUDI-FO 02

Compte rendu de la CAPD Promotions du 15 décembre 2017 et déclaration liminaire du SNUDI-FO 02

dimanche 17 décembre 2017 par SNUDI-FO 02

La CAPD promotions 2017/2018 a eu lieu vendredi 15 décembre 2017. Le SNUDI-FO était représenté par Pauline Declerck et Roseline Alvarez.

Le DASEN a également évoqué d’autres sujets : RDV de carrière (déroulement), AVS, classe exceptionnelle, contractuels...

En document joint, retrouvez notre déclaration liminaire.

Compte-rendu de la CAPD

Le DASEN nous informe que M. Bouvet assure l’interim de secrétaire général de la DSDEN, tout en continuant de chapeauter la DIPRED.

  • AVANCEMENT :

L’ancien barème (2 x note + AGS) a été pris en compte, suite à l’intervention du SNUDI-FO national. La note est arrêtée au 31/8/2017.

Cette CAPD portait essentiellement sur l’avancement accéléré au 7e et au 9e échelon, suite à la mise en place du PPCR.

30% des éligibles des 6e et 8e échelons bénéficient de ce passage anticipé.

6e échelon : 109 éligibles (ancienneté dans l’échelon <1 an au 1/9/2016). 32 promus.

8e échelon : 158 éligibles (ancienneté dans l’échelon entre 6 et 18 mois au 1/9/2016). 47 promus.

 

  • Pour cette année scolaire 2017-2018, le SNUDI-FO est intervenu au niveau national et a obtenu le maintien du barème habituel (2 fois l‘ancienneté plus la note), pour la campagne des accélérations de carrière dans les 6ème et 8ème échelons : il s’agit là d’une première victoire contre le PPCR !
  • Pour le SNUDI-FO, choisir chaque année 30 % de « très bons » et 70 % de « moins bons » pour ces deux accélérations de carrière est arbitraire. Nous ne l’acceptons pas et nous revendiquons le maintien du barème basé essentiellement sur l’AGS.
  • Les promotions dans tous les autres échelons se font désormais de manière automatique pour tous les personnels, à un rythme unique, mais nivelé par le bas pour beaucoup du fait de la suppression de l’avancement au grand choix. Ainsi, de nombreux collègues, notamment ceux qui attendaient ce passage au grand choix, se retrouvent lésés.

 

  • Évaluation

L’évaluation des enseignants se fait toujours suite à une observation dans la classe, d’une durée d’environ 1h. Il s’agit d’une analyse à un instant t, s’inscrivant dans un parcours professionnel.

Sont évaluées : la maîtrise des compétences professionnelles mais aussi la prise en compte des précédentes préconisations.

Le DASEN annonce que l’utilisation d’une grille tend à harmoniser les pratiques d’évaluation ; qu’il ne s’agit pas de comparaison mais d’une valorisation des pratiques professionnelles les plus avancées.

Nous sommes dans une année transitoire. Le DASEN a donc souhaité mettre en place une phase d’harmonisation avec les IEN. L’envoi des grilles d’analyse sera donc différé à la mi-janvier pour permettre de construire des repères communs.

 

  • Le décret du 5 mai 2017 d’application de PPCR, protocole rejeté par FO supprime l’inspection (et la note qui allait avec) et définit maintenant un nouveau mode d’évaluation professionnelle qui repose sur des méthodes de management n’ayant plus rien à voir avec notre statut, mais tout à voir avec les pires méthodes utilisées dans les entreprises privées avec obligation de résultats et dont chacun connaît les tristes conséquences.
  • Alors que les « rendez-vous de carrière  » se mettent en place, le SNUDI-FO constate l’émoi que la mise en œuvre de l’évaluation découlant du PPCR provoque chez les personnels qui touchent pratiquement du doigt sa signification concrète : l’individualisation de l’avancement selon l’évaluation de compétences, dont la plupart n’est pas centrée sur l'enseignement.

 

  • Notifications MDPH et AVS

Le DASEN assure que toutes les notifications MDPH sont respectées. Il reconnaît qu’il peut y avoir un décalage entre l’arrivée des notifications et les recrutements.

 

  • Le SNUDI-FO s’inquiète du nombre de notifications MDPH non respectées. En effet, de plus en plus de personnels expriment une souffrance au travail et sont démunis, voire même en danger dans certaines situations.
  • Les enseignants, en plus de leur charge de classe, doivent s’improviser enseignant spécialisé, éducateur spécialisé, psychologue ou assistant social.

 

  • Classe exceptionnelle

L’envoi des candidatures se fait jusqu’au 22 décembre, puis les services vont vérifier les candidatures. Le DASEN étudiera la recevabilité des candidatures à la classe exceptionnelle. Il y aura un barème et une appréciation et les services seront attentifs au parcours.

La CAPD pour la classe exceptionnelle aura lieu début mars.

  • Le décret du 5 mai 2017 d’application de PPCR, protocole rejeté par FO instaure un 3ème grade, la classe exceptionnelle réservée à une infime minorité.
  • Les « barèmes » pour le passage à la classe exceptionnelle sont maintenant connus. Si ce n'était si grave, cela prêterait à rire ! Un « barème » est certes mis en place : 140 points quand on est évalué excellent, 90 points quand on est évalué très satisfaisant. Le maximum de bonification pour ancienneté étant de 48 points, un enseignant apprécié « excellent » aura toujours un barème supérieur à un autre évalué « très satisfaisant ». 

 

  • Contractuels

Le département a la possibilité de recruter 10 contractuels. Le DASEN va demander au Recteur la possibilité d’obtenir quelques moyens supplémentaires.


titre documents joints

17 décembre 2017
info document : PDF
139.9 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 3.2.0